Le vin, bon pour la santé

Contrairement à de nombreuses idées reçues, consommer du vin ne nuit pas à la santé. Bien au contraire! Depuis longtemps, les plus grands spécialistes en médecine s'accordent pour dire que consommé avec modération, le bon vin, rouge notamment, présente de nombreux avantages pour notre santé, tant dans la lutte contre certaines maladies cardiovasculaires que dans la lutte contre le cancer. Il ne s'agit donc pas bien évidemment de boire des litres chaque jour mais consommé de manière raisonnée et raisonnable, les bienfaits des tanins contenus dans le vin ne sont plus à démontrer.


Le vin, bon pour la santé Ressenties par Hippocrate, dans l'Antiquité, les vertus médicinales du vin sont bien connues. Il a cependant fallu attendre les Temps modernes et le vingtième siècle, pour que les qualités du vin et notamment aussi celles du vin espagnol soient reconnues scientifiquement. Reste néanmoins à ne pas confondre vin et alcool. Les effets dévastateurs de l'alcoolisme sur la santé ne sont plus à démontrer non plus depuis longtemps, et il est bien sûr vrai que le vin contient de l'alcool. Mais, avec une consommation maîtrisée ne dépassant pas deux à trois verres par jour de bon vin espagnol, le bénéfice des tanins l'emporte sur les dangers liés à l’alcool contenu. Ainsi, boire un verre de vin à l'apéritif présente bien moins de danger que de consommer un spiritueux, et boire l'apéritif peut même devenir l'occasion de faire du bien à sa santé. Alors Pourquoi se priver de ce plaisir si convivial?

Le vin, un allié pour notre cœur

Boire du vin rouge, et entre autre du vin espagnol, à raison de deux verres par jour protège votre santé des maladies cardiovasculaires, en protégeant à la fois le cœur et les artères. En effet, depuis la fin des années 1970, les chercheurs ont prouvé que le vin diminue la mortalité cardiovasculaire, notamment par infarctus du myocarde, phénomène communément appelé "la crise cardiaque". C'est sans doute l'une des raisons pour lesquelles, la France possède l'un des plus faible taux de mortalité dû à des problèmes artériels. L'explication vient du fait que le vin, à la différence de la bière ou des spiritueux, contient ce que l'on appelle des polyphénols, entre autre des tanins, qui se trouvent dans la peau du raisin. Et parmi eux, il en est un très puissant, appelé le resvératrol, qui est un puissant protecteur pour notre santé. C'est ce que l'on appelle un antioxydant, c'est à dire une molécule bénéfique, "gentille", qui lutte contre les radicaux libres, molécules "méchantes" qui agressent notre organisme et sont sources de maladies très graves. Le resvératrol a le pouvoir d'empêcher le mauvais cholestérol de rentrer dans les artères par les parois et contribue ainsi à une bonne irrigation du cœur. l'infarctus survient lorsque le cholestérol, à force de pénétrer dans les artères, finit par former une sorte de "bouchon" et que le muscle n'est plus irrigué. Boire du vin, y compris du vin espagnol, bloque donc le mauvais cholestérol et protège ainsi le cœur et les artères. il apparaît donc évident que le régime méditerranéen mêlant fruits, légumes du soleil, poissons, huile d'olive et vin espagnol représente la formule idéale d'un cœur et des artères en bonne santé.

Le vin, un allié pour notre cerveau

Tout comme pour le cœur, les polyphénols, dont le fameux resvératrol auront aussi un effet très bénéfique sur notre cerveau, en agissant sur le renouvellement des cellules, et en retardant les effets du vieillissement. Mieux, cet antioxydant serait si puissant qu'il favoriserait même le développement des cellules neuronales. En aidant au renouvellement des cellules, le vin aurait donc la capacité d'aider notre cerveau à lutter contre des maladies comme Alzheimer, la démence, la dépression et toutes les maladies liées à l'âge. Là aussi, des études sérieuses, dont une étude espagnole, ont montré qu'une consommation modérée quotidienne de vin permettait de diminuer de façon considérable le risque de dépression liée à l'âge, tout d'abord en ralentissant le processus de vieillissement et en agissant sur le renouvellement des cellules. Mais les bienfaits du vin sur le cerveau ne sont pas dus qu'au resvératrol, on les doit aussi aux omega-3. Les oméga-3 sont des acides gras bénéfiques pour notre santé, que l'on trouve en grande quantité dans le poisson et dans le vin rouge. Pour fonctionner correctement et rester en bonne santé, notre cerveau a besoin d'un juste équilibre entre les oméga-3 et les oméga-6. Notre mode de vie actuel, dans lequel il faut aller vite, dans lequel nous sommes souvent stressés, et parfois négligeants sur l'alimentation nous incite à consommer davantage d'oméga-6 que d'oméga-3. Or, les oméga-6 sont néfastes pour notre santé, sauf si les oméga-3 viennent rééquilibrer les choses. Consommer un verre de vin espagnol est donc une manière très simple et accessible à tous de parvenir à une consommation d'acides gras équilibrée, bonne pour notre cerveau. Il ne faut donc vraiment plus hésiter à se faire plaisir avec un bon verre de vin !

Le vin, un allié pour lutter contre le cancer

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la consommation d'un verre de vin par jour est très bénéfique dans la lutte contre les cancers, toujours grâce à ces fameux polyphénols et surtout au resvératrol. Ces polyphénols sont présents dans la peau du raison et extraits par la fermentation. Et contre toute idée reçue, leur capacité à lutter contre les radicaux libres, responsables du développement des cancers, se trouve augmentée par l'alcool présent dans le vin. Ainsi, on en trouve beaucoup plus dans le vin que dans un simple jus de raisin qui n'a pas fermenté. C'est pourquoi, le vin a une action bénéfique à tous les stades du cancer : il en retarde l'apparition, ralentit le développement et est une aide dans le processus de guérison. En effet, grâce aussi aux flavonoïdes qu'il contient, le vin rouge vient en aide à un organisme qui lutte contre le cancer. Par leur action qui diminue la multiplication des cellules cancéreuses, les flavonoïdes agissent en soutien aux traitements. De plus, une étude italienne a démontré que le vin rouge pouvaient aider les femmes atteintes de cancer du sein à mieux supporter les effets secondaires des radiothérapies. Par son action sur les cellules qu'il aiderait à se multiplier et à se reconstituer, il aide à combattre les effets indésirables des radiations. Enfin, le vin espagnol, comme les autres serait capable de réduire le risque de cancer de poumon chez l'homme, et particulièrement chez l'homme fumeur. Nous ne sommes pas ici en train de faire l'apologie de l'alcool. Il s'agit évidemment d'une consommation d'un à deux verres de bon vin rouge par jour pour profiter pleinement de ses vertus et pas plus. Il est encore une fois essentiel de rappeler que l'action n'est bénéfique qu'avec une consommation de vin modérée et si possible biologique dans le cas d'une personne atteinte d'un cancer. Au-delà d'un verre par jour, les effets sont inverses et l'alcool est plus néfaste que les bénéfices des polyphénols. Alors, si vous êtes frappés par un cancer, faites vous plaisir avec un verre de bon vin par jour, il vous fera du bien, mais pas plus!

Le vin, un allié pour perdre du poids

Eh oui, on dit l'alcool très calorique et on a une large tendance à le bannir des régimes amaigrissants. Et bien , il faut là aussi lutter contre une idée reçue. Eh oui, selon des études récentes, la consommation modérée de vin rouge aiderait les personnes en surpoids à brûler leurs graisses. Il apparaîtrait que les extraits de raisin auraient une action bénéfique sur le foie en l'aidant à réduire les graisses qui s'y accumulent. Or, chacun sait que tout régime alimentaire est inefficace chez une personne dont le foie est intoxiqué. Pour pouvoir maigrir, la bonne santé du foie est essentielle puisque c'est lui qui aide à l'élimination des déchets et toxines du corps en jouant un rôle de filtre. Par ailleurs, c'est encore et toujours au resvératrol que nous devons cette découverte américaine, c'est encore son action qui permettrait d'inhiber l'augmentation en graisse des cellules de notre corps. Voilà de nouveau une très bonne raison de lever notre verre et de trinquer, mais toujours avec modération, faute de quoi, c'est l'effet contraire garanti!

Le vin, un allié pour notre santé en général

Qui n'a jamais fait l'expérience de boire un petit verre pour se détendre après une journée de travail bien chargée ou forte en émotion? Cette fois-ci, c'est une étude américaine qui a démontré qu'une enzyme contenue dans la peau du raisin, on ne la nomme plus, aiderait à lutter contre le stress en agissant sur les endorphines, nommées plus couramment les hormones du bien-être et provoquant ainsi une sensation de détente et de bien-être presque instantanée. Qui est détendu est forcément moins stressé, et on ne compte plus les maladies liées au stress. Alors, pour vous détendre et pour vous faire du bien dans tous les sens du terme, trinquez avec un petit verre de bon vin espagnol et accompagnez-le de quelques tomates cerise.

Le vin est un donc un ami pour notre santé, et le bonheur aussi. Il apparaît que les gens qui vivent heureux, avec une vie de couple épanouie, restent en bonne santé plus longtemps. Alors Messieurs, n'hésitez-plus, buvez un verre de vin par jour car les hommes buvant du vin de manière modérée seraient moins exposés aux risques de développer des troubles érectiles, et ce, grâce aux flavonoïdes du vin. Le plaisir ici est double : bon verre de vin chaque jour et vie de couple épanouie ! Alors pourquoi se priver?

Pour finir, il est important de signaler que les méditerranéens, qui optent pour un régime pauvre en graisses, et riche en poissons, huile d'olive, fruits, légumes et vin rouge restent en meilleure santé plus longtemps. Ce mode de vie alimentaire se nomme le régime crétois. L'alliance de tous ces éléments est bénéfique et cela n'est plus à démontrer. Alors, pour une vie en meilleure forme, choisissez l'huile d'olive et le vin espagnol.

Le vin espagnol : une qualité exceptionnelle.

Depuis deux mille ans, l'Espagne produit du vin. Si l'on se penche sur les chiffres, le pays a une faible consommation de vin mais en revanche, est devenu depuis peu, le premier producteur mondial. Cela ne signifie pas que le pays est celui qui exporte le plus, mais il est toutefois celui qui a la surface de vignobles la plus grande au monde. Bénéficiant de terres enclavées, d'un terroir riche, d'un climat doux et ensoleillé, et d'un grand savoir-faire, l'Espagne est aujourd'hui capable de produire des vins de grande qualité et de très grands crus. Si la France possède ses AOP, l’Espagne possède ses DO, qui permettent de situer les vins dans leur région. Parmi les DO, deux ont décroché le titre de DOC, ce qui est synonyme de très grande qualité. Et si le vin espagnol a toujours été connu dans le monde pour son rapport qualité/prix, il l'est aujourd'hui pour sa qualité, équivalente aux grands crus d'autres pays. Le vin espagnol est principalement du vin rouge, mais on peut trouver aussi des vins blancs. Le vin primeur n'existe pas sur la péninsule ibérique, et le vin est systématiquement vieilli avant d'être commercialisé. Ce qui fait par exemple qu'un Rioja, qui lui, vieillit deux ans en fût de chêne, arrivera sur le marché comme un vin qui aura trois ans ailleurs. Cela explique peut-être aussi sa qualité exceptionnelle et reconnue de tous.

Si vous êtes amateur de bon vin, ou de grands crus, le vin espagnol répondra à vos attentes, et vous ne serez pas déçus. Sur le site spainflavor.com, vous trouverez différents vins issus de différents cépages et vous pourrez constater que le vin espagnol vieillit avant d'être commercialisé. Le site vous propose des vins parmi les meilleurs du vin espagnol et c'est tout le savoir-faire et le terroir gorgé de soleil qui inondera votre table, pour votre plus grand plaisir. Vous trouverez sur le site, un large choix parmi différents cépages ou types de raisin. N'hésitez-pas ! Quiconque a goûté le vin espagnol y revient toujours, appréciant à la fois sa grande qualité et son rapport qualité/prix. Sur le site, vous pourrez par ailleurs agrémenter votre vin rouge de quelque charcuterie espagnole ou de fromage. Et oui, nos voisins aussi produisent de grands crus et de bonnes choses.


Dehesa Carrizal Colecc. Privada, Vin rouge
75 cl
30,79 €
Vinea Museum, Vin rouge
75 cl
11,95 €
Solaz Tempranillo Bio, Vin rouge
75 cl
8,79 €
Noctámbulo, Vin rouge
75 cl
6,98 €
Cune 37.5 cl., Vin rouge
37,5 cl
7,35 €
Casa de La Ermita Petit Verdot, Vin rouge
75 cl
23,86 €
Vihucas Selección de Cosecha, Vin rouge
75 cl
8,63 €
992 Finca Río Negro, Vin rouge
75 cl
13,60 €